Slot Racing Mania

  • Jaguar Type E Lightweight

    On continue dans les tons verts (j'avais une bombe à terminer cool) lignés de blanc avec une Jaguar Type E Lightweight de chez George Turner. George est un vrai king du kit en résine. Ses modèles sont un vrai plaisir à construire. Le gros avantage est que les kits sont fournis avec un châssis adapté et raisonnablement performant (certainement plus performant qu'un Slot Classic).

    1.jpeg

    2.jpeg

    3.jpeg

  • Bentley Continental GT3

    The Area71 Slotcars est un des premiers fabricants, si pas le premier fabricant, de voitures de slot en impression 3D. Les seules pièces non imprimées sont les pièces transparentes. La voiture est fournie en kit, avec une première couche de primer déjà appliquée sur la carrosserie. Le chassis est de qualité pro avec au choix une incrustation pour berceau Slot.it ou NSR.

    Pour réaliser ce kit, j'ai appliqué une couche supplémentaire de primer Tamiya, une base de Pearl Grey RaceCol, une couche blanche de chez Zero Paint, des lignes vert métal du même fournisseur et un verni brillant de chez RaceCol. Par rapport au kit de base, j'ai ajouté des sorties d'échappement métalliques (le kit n'en contenait pas).

    1.jpeg

    2.jpeg

    3.jpeg

    4.jpeg

    Le seul bémol est le poids de l'habitacle - 6 grammes! - qui dénote avec la légèreté de l'ensemble. Pour la compétition, rien n'empêche cependant de le remplacer par un équivalent en lexan.

    Les yeux observateurs constateront que les décalcomanies "aseptogyl" à l'arrière ont un peu souffert. J'aurais pu les remplacer, mais puisque la voiture est destinée à de la compétition, la carrosserie va certainement subir d'autres dommages... En parlant de décalcomanies, j'admets avoir utilisé des fonds de tiroir pour la réalisation de ce modèle.

    J'espère utiliser cette voiture dans le prochain championnat GT3 au SRCB si elle s'avère plus performante que la BMW Z4 ScaleAuto, autre voiture préparée pour ce même championnat.

  • Lola B09/60

    Pour le North Tropy 2015, organisé par le Brussels Scalex Club (BSC), j'avais préparé une Lola B09/60 Slot.it, dont la décoration rappelle les fameuses Lola Duckhams.

    La Duckhams revisitée :

    1.jpg

    La Duckhams originale :

    chris-craft-lola-t280-sports-car.jpg

    Cette décoration a remporté le "concours d'élégance" du North Trophy 2015. Les photos de la course sont disponibles ici.

    Voici l'état de la bête après la course, snif :

    11217665_862242777187528_8550982056307294229_n.jpg?oh=cd09fa0a2cb62a257840b7bbb165e8ec&oe=57539B7E

  • Mercedes W196

    Cette Mercedes W196 a été construite à partir d'un kit en résine Ghostmodels, ex-sous-marque de ProtoSlotKit. J'ai attendu plusieurs années avant de le terminer car je ne trouvais pas de jantes à rayon à la bonne échelle. Les jantes BRM ne conviennent pas pour ce modèle : elles sont soit trop petites, soit trop grandes. Heureusement, PendleSlotRacing a récemment introduit dans son catalogue de nouvelles jantes classiques de taille moyenne, dont le diamètre correspond à +/- 19' en taille réelle. C'était l'occasion de terminer ce kit..

    1.JPG

     

    2.JPG

     

    3.JPG

    Côté mécanique, rien de bien particulier, mis à part le collage de pans latéraux au châssis Slot Classic pour pouvoir y coller du lest car, sans lest, cette voiture est inconduisible... Ces pans latéraux ont été découpés dans une vieille boîte Slot.it que j'utilisais pour mes tests de peinture.

    4.JPG

     

  • Legend Car Chevy Coupé

    Après quelques années de léthargie, il était temps de réveiller ce modeste blog. Voici pour l'occasion un kit résine Legend Car Chevy Coupé de chez Penelope Pitlane.

    Voici la carrosserie mastiquée et ébavurée ainsi que le châssis monté :

    legend-1.JPG

    Le châssis est très simple à monter, il suffit de plier la planche métallique fournie avec le kit. Lors d'un prochain montage, je penserai à faire une photo avant pliage. L'avantage de ce châssis est qu'il accepte les petits moteurs FF, comme dans les F1s Scalextric. Il existe même une version super étroite de ce châssis où l'on peut mettre un moteur FF sur la tranche (probablement le châssis le plus étroit du monde)!

    Les roues fournies avec le kit sont trop petites et trop étroites . Je ne les utiliserai pas.

    On passe une première couche de primer :

    legend-2.JPG

    Cette première couche permet de repérer les quelques imperfections résiduelles sur la carrosserie (il y a toujours plus de boulot sur les kits en résine que les kits en plastique). Donc on re-mastique et re-ponce un petit coup par-ci par-là :




    Je vous passe la deuxième couche de primer. Ensuite, deux couches de peinture feront l'affaire :

    legend-4.JPG

    On constate un léger effet peau d'orange. A ce stade, cela n'a pas trop d'importance, sauf aux endroits où seront collées des décalques : si la peau d'orange est trop prononcée, il vaut mieux en principe  donner un petit coup de ponçage pour améliorer l'adhésion et éviter que le verni ne viennent se loger par dessous. Ici, je ne m'en suis pas trop préoccupé car je comptais tester un nouveau verni (du moins, nouveau pour moi), le Racecol RC-13. J'ai donc violemment collé les décalques, je les ai recouvertes d'une bonne couche de brillant pour carrelage, pour ensuite (après 24 heures) asperger le tout de deux bonnes couches de verni.

    Après la deuxième couche, bien chargée, horreur : quelques décalques on commencé à réagir. Il n'y avait pas 36 solutions : j'ai attendu 20 minutes que le verni durcisse et j'ai aplati les décalques légèrement déformées. Après 24 heures, je suis repassé avec plusieurs couches de verni très fines pour bien noyer les décalques récalcitrantes, qui sont maintenant quasi indétectables :

    legend-5.JPG

    Le verni est brillant mais pas trop.

    Pour éliminer l'effet peau d'orange, il faut poncer toute la carrosserie au grain 1000 et ensuite 2000. C'est une étape délicate, surtout sur les angles prononcés, car il faut éviter de "traverser" la couche de verni. Une fois le ponçage terminé, la carrosserie retrouve un aspect mat :

    legend-6.JPG

    On continue le travail avec le polissage. j'ai pris la photo volontairement à contre-jour pour montrer l'effet miroir brillant obtenu après 1 heure de frotter/lustrer (ça me rappelle karate-kid  Rolling Eyes ) :

    legend-7.JPG

    L'effet peau d'orange a complètement disparu. Pour ce kit, j'ai tenté une nouvelle expérience... J'ai enfourné un demi coton-tige dans mon Proxxon pour polir les recoins. Ca fonctionne plutôt pas mal, mais il faut utiliser des cotons-tiges de qualité car le premier que j'ai utilisé s'est effiloché très vite. En plus, très important, il ne faut jamais polir plus de 1 dixième de seconde au même endroit sinon le verni et la peinture fondent (à cause de la chaleur induite par le frottement). Bref il faut impérativement toujours rester en mouvement.

    Ensuite, le châssis... Les "paliers" intégrés dans la partie avant du châssis étaient mal positionnés : l'empattement était trop court. Dommage que ce châssis ne soit pas réglable comme les autres châssis du même artisan. Il a donc fallu zinguer un petit coup et coller deux vrais paliers.

    legend-8.JPG

    Comme précisé plus haut, les jantes et pneus fournis avec le kit ne sont pas du tout réalistes. J'ai donc récupéré des roues d'une ancienne Lister Storm de chez Fly. Voici ce que ça donne pour l'instant en posant la carro simplement sur le châssis : 

    legend-9.JPG

    Ah oui, l'habitable sommaire et le pilote viennent d'une Pescarolo Avant Slot. Il reste à peaufiner la déco, finaliser la partie mécanique et la fixation de la carrosserie au châssis. Voici le résultat final :

    legend-10.JPG

    legend-11.JPG

    legend-12.JPG

    legend-13.JPG